brigue


brigue

brigue [ brig ] n. f.
• 1477; « dispute » 1314; it. briga (XIV e)
Vieilli ou Littér. Manœuvre secrète consistant à engager des personnes dans ses intérêts en vue d'obtenir par faveur quelque avantage ou poste immérité. intrigue, tractation. « tout se fait par brigue et par cabale chez les grands » (Lesage).

brigue nom féminin (italien briga, lutte) Littéraire. Série de manœuvres par lesquelles on cherche à triompher d'un concurrent : Avoir une place par brigue.

brigue
n. f. Vx ou litt. Intrigue pour obtenir une place, un honneur.

⇒BRIGUE, subst. fém.
A.— Vx, le plus souvent au sing. Action de briguer une faveur, un poste, une charge :
1. Les amis de Pompée étaient si sûrs de vaincre, qu'ils se disputaient déjà les consulats et les prétures. Quelques-uns envoyaient à Rome retenir près de la place des maisons en vue du peuple, et bien situées pour la brigue des emplois.
MICHELET, Hist. romaine, t. 2, 1831, p. 264.
Faire brigue de (cf. briguer A). Il [mon père] ne m'encourageait point du tout à faire brigue de mariage autour d'elle [Brulette] (G. SAND, Les Maîtres sonneurs, 1853, p. 24).
B.— Ensemble de manœuvres détournées employées pour triompher d'un concurrent ou pour obtenir quelque chose. Faire, former une (des) brigue(s).
P. méton. :
2. ... il ne faut pas s'attendre (...) qu'un maire de Londres, qui vient d'acheter son rotten-borough [bourg pourri] et qui n'est entré que d'hier dans la Chambre basse, donne sa voix et son influence à aucune brigue de lords ou de ministres, si ceux-ci (...) ne le traitent pas en tout comme un égal.
STENDHAL, Rome, Naples et Florence, t. 2, 1817, pp. 206-207.
P. ext. :
3. Les sages conseils du président me préservèrent de la contagieuse épidémie qui s'était répandue dans toutes les classes; j'assistai aux assemblées d'élection qui se firent à Paris; mais n'ayant pas l'âge requis et n'ayant formé aucune brigue, j'étais bien certain de n'être point élu.
SÉNAC DE MEILHAN, L'Émigré, 1797, p. 1585.
ANTIQ. ROMAINE. Ensemble des manœuvres frauduleuses utilisées lors des élections :
4. ... il [Cicéron] défendit Muréna coupable de brigue, lui qui par sa loi contre la brigue avait provoqué l'explosion du complot de Catilina.
MICHELET, Hist. romaine, t. 2, 1831, p. 231.
PRONONC. :[]. [] mi-long dans PASSY 1914. FÉR. 1768 et FÉR. Crit. t. 1 1787 : ,,l'u n'est employé que pour donner au g un son fort et pareil à celui qu'il a devant l'a, l'o et l'u``.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1314 « dispute, querelle » (A.N. JJ 50, f° 71 v° dans GDF. Compl.); 1477-83 « manœuvre » (MARTIAL D'AUVERGNE, Vigiles, B.N. fr. 5054, 96 dans IGLF Litt.); 1636 « sollicitation amoureuse » (CORNEILLE, Cid, I, 1).
Empr. à l'ital. briga « lutte, querelle » (BRUNOT t. 1, p. 510; NYROP t. 1, § 20; DAUZAT 1968; BL.-W.5; DEI) attesté au sens de « dispute, controverse » au XIIIe s. (BRUNET LATIN [1220-1294], I, 1894 dans BATT.) d'origine obscure.
STAT. — Fréq. abs. littér. :35.
BBG. — HOPE 1971, p. 31. — KOHLM. 1901, p. 33.

brigue [bʀig] n. f.
ÉTYM. 1477; « dispute », 1314; ital. briga d'orig. incert.; P. Guiraud le rattache au gotique brikan, par l'idée de « briser ».
Vieux ou littéraire.
1 Littér. (ou style soutenu). Manœuvre secrète consistant à engager des personnes dans ses intérêts en vue d'obtenir par faveur quelque avantage ou poste immérité. Intrigue. || Obtenir qqch. par brigue, à force de brigues (Académie). || Triompher, vaincre par la brigue. || Participer à une brigue.
0.1 Vous l'avez eu par brigue, étant vieux courtisan.
Corneille, le Cid, I, 3.
1 Ne descendons jamais dans ces lâches intrigues :
N'allons point à l'honneur par de honteuses brigues.
Boileau, l'Art poétique, IV.
2 On l'accueille, on lui rit, partout il s'insinue;
Et s'il est, par la brigue, un rang à disputer,
Sur le plus honnête homme on le voit l'emporter.
Molière, le Misanthrope, I, 1.
3 Vous n'ignorez pas que tout se fait par brigue et par cabale chez les grands (…)
A. R. Lesage, Gil Blas, VII, 12.
2 Vx. Action de briguer (qqch.). || « La brigue des emplois » (Michelet).
(1636). Sollicitation amoureuse.
4 (…) la secrète brigue
Que font auprès de toi don Sanche et don Rodrigue.
Corneille, le Cid, I, 1.
3 Vx. Ensemble des personnes qui coopèrent au succès d'une brigue (ci-dessus, 1.). Cabale, complot, conjuration, conspiration, faction, ligue, parti. || Une puissante brigue. || Former une brigue.
5 On dit même qu'au trône une brigue insolente
Veut placer Aricie et le sang de Pallante.
Racine, Phèdre, I, 4.
DÉR. Briguer.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Brigue — Localité suisse Vue d ensemble de Brigue Administration Pays Suisse Canton …   Wikipédia en Français

  • brigue — Brigue, f. penac. Est l instante poursuite qu on fait pour obtenir quelque charge qui est pretenduë par plusieurs, Ambitus, prensatio, sedula ac sollicita magistratus petitio, Dont les moyens sont descrits au livre de Ciceron, De petitione… …   Thresor de la langue françoyse

  • brigue — BRIGUE. sub. f. Poursuite ardente qu on fait par le moyen de plusieurs personnes qu on engage dans ses interests. Faire une brigue, des brigues. cela se fit par brigues. obtenir quelque chose par brigue, à force de brigues. Il signifie… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • brigue — BRIGUE. s. f. Poursuite vive qu on fait par le moyen de plusieurs personnes qu on engage dans ses interêts. Faire une brigue, des brigues. Cela se fit par brigue. Obtenir quelque chose par brigue, à force de brigues. Il ne s emploie guère que… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Brigue — Brigue, n. [F. brigue, fr. LL. briga quarrel. See {Brigand}.] A cabal, intrigue, faction, contention, strife, or quarrel. [Obs.] Chesterfield. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Brigue — Brigue, v. i. [F. briguer. See {Brigue}, n.] To contend for; to canvass; to solicit. [Obs.] Bp. Hurd. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Brigue — ist der französische Name der Ortschaft Brig, Gemeinde Brig Glis, Kanton Wallis, Schweiz. Namensbestandteil des bis 1947 italienischen und ab dann im französischen Département Alpes Maritimes gelegenen La Brigue. Diese Seite ist eine …   Deutsch Wikipedia

  • Brigue [1] — Brigue, Ort, so v.w. Brieg 5) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Brigue [2] — Brigue (fr., spr. Brigh), ein Bündniß Böswilwilliger, ein heimtückischer Anschlag, Intrigue. Daher Brigueur (spr. Brigöhr), ein Ränkemacher, Erbschleicher; Briguiren (spr. Brigiren), durch unerlaubte Mittel Etwas erschleichen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Brigue — (frz., spr. brihg), Bewerbung (mit unerlaubten Mitteln), Kabale; Brigueur (spr. göhr), Erschleicher; briguieren, eifrig erschleichen …   Kleines Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.